India Now - French - page 60

58
|
Ankit Jha
MISE A JOUR
RURALE
AOÛT-SEPTEMBRE 2014
India Now Affaires et Economie
Un 'Tech Haat'
pour l'Art Rural
eMithilaHaat, une jeune entreprise sociale,
est en mission pour préserver et propager
l'héritage de Mithilanchal au travers d'une
PAR SANGITA THAKUR VARMA
boutique en ligne exclusive et d'efforts sur
le terrain pour soutenir les artistes.
A
près juste
quelques mois en
activité,
l'entreprise
sociale
eMithilaHaat créé des vagues dans
tous les quartiers - depuis les
acheteurs urbains de toutes sortes
de choses ethniques et exotiques
aux artisans accomplis de
Darbhanga et Mithilanchal. Dans le
modèle d'entreprise eMithilaHaat,
la technologie et la modernité ont
été mélangées ensemble dans le
plus improbable mais néanmoins
joyeux mariage avec l'artisanat
séculaire et la tradition. Le crédit
de cette nouvelle aventure va à une
jeune geek - Ankit Jha. En
approchant la trentaine, Jha est
aussi improbable comme candidat
pour une entreprise sociale que ne
l'est le concept d'un marché en
ligne pour l'art populaire.
Questionné à ce sujet, Jha est
candide à propos de ses choix dans
la vie et il n'a aucun regret à
renoncer à une carrière qui aurait
pu lui offrir de bonnes situations.
Le fait qu'il ait choisi de lancer une
entreprise sociale et cela, de
surcroit, avec une chance limitée de
succès plutôt que de suivre un plan
de carrière qui lui offrait une
progression rapide et des revenus,
doit être décodé.
Donc, qu'est-ce qui l'a poussé à
lancer un site de vente en ligne
exclusif pour les peintures de
Mithila? Pour le jeune ingénieur, ce
fut plutôt une décision personnelle
motivée par un appel de l'intérieur.
À ce moment-là, Jha travaillait dans
une firme IT à Bangalore. Alors en
plein routine, il appela son cousin
dans sa ville natale de Darbhanga
pour un tchat pendant l'heure du
déjeuner. Tout en se tenant au
courant des potins locaux, les
cousins discutaient à propos de leur
tante Sulekha (nom modifié), une
artiste réputée de Mithila. "J'ai été
surpris d'entendre qu'elle avait dû
renoncer à sa profession adorée
sous la pression des contraintes
financières. Nous avions grandi en
la regardant travailler sur les
peintures de Mithila assis sur un
tapis dans la cour intérieure de sa
maison," rappelle Jha. Quelque
chose l'a envahi dès lors. Un flot de
doux souvenirs au sujet de la tante
Sulekha fit surface de manière
envoûtante. Jha ne put ignorer les
pensées qui allaient faire suite à
cette heure de conversation. L'un
des souvenirs les plus distincts et
agréables de son enfance fut le
temps passé assis avec ses frères et
ses sœurs autour de la tante
Sulekha tandis qu'elle peignait.
Sulekha donnait des bonbons aux
enfants, des snacks et des
sherbat
et
les enfants adoraient les après-midi
allongés autour d'elle pendant des
heures, lui posant des centaines de
questions auxquelles elle répondait
patiemment à la plupart. "Qu'est-ce
que c'est? Et ça, c'est quoi? Ça ne
ressemble pas à un cerf," les
bavardages enfantins fusaient de
manière incrédule tandis que les
personnages prenaient vie dans ses
mains. La tante Sulekha répondait
avec un sourire, "Attendez pendant
encore trois jours de plus. Laissez-
moi finir ceci et ensuite je vous
demanderai quel cerf est le plus
beau - un vrai cerf ou celui que j'ai
peint," répondait-elle. Jha se
souvient avec un léger sourire. Une
enquête poussée révéla que Sulekha
n'était pas la seule à subir cette
est le PDG et le
Fondateur
d'eMithilaHaat, une
boutique en ligne
pour les peintures
Mithila et d'autres
œuvres artistiques
de la région. Il
possède un
diplôme en
informatique et en
ingénierie. Il
travaillait en tant
qu'ingénieur
informaticien dans
le Bengalaru
lorsqu'il a décidé
de démissionner et
de lancer sa
plateforme en ligne
pour les œuvres de
Mithila afin d'aider
les artisans à
trouver un marché
viable.
1...,50,51,52,53,54,55,56,57,58,59 61,62,63,64,65,66,67,68
Powered by FlippingBook